Sphinx-Chart2

Sphinx-Chart2

Comme tous mes plugins, ce script est publié sous licence CC BY 4.0.

Pourquoi Chart2 ? Parce qu’il y a un petit moment maintenant, j’avais fait une passerelle pour pouvoir utiliser Chart.js dans RPG Maker MV, disponible sur le forum rpgmakervx-fr.com, et je l’avais appelé Sphinx-Chart, tout simplement.

Toutefois, cette passerelle est loin d’être sans défaut. Aussi, j’y repensais et j’ai décidé de faire une version 2.0. Chart.js nécessite un canvas et son contexte 2D pour être utilisé. Et il se trouve que les sprites ont justement un attribut de type contexte 2D de canvas. J’ai donc tenté de passer ce canvas et ce contexte à cette librairie. Mais j’ai obtenu une erreur.

Ne me désarmant pas, j’ai décidé de passer outre, et, laissant derrière moi Chart.js ; qui est malgré tout une très bonne librairie, juste inadaptée pour RPG Maker MV ; j’ai décidé de coder des graphiques dans des sprites. Ce n’était pas chose aisée. Pas que ca ait été trop complexe, juste fastidieux en fait.

Et voilà le résultat : Sphinx-Chart2 !

Et après ?

Ce système s’appuie sur 3 scripts javascript. Le premier, c’est un script plus ou moins fourre-tout où j’enregistre les fonctions qui me servent dans plusieurs plugins :

Ensuite, vous aurez besoin des définitions des différentes fonctions d’accélération. Je les ai réunies dans un sous objet de la classe statique Math, Math.easing :

Ce script contient 22 courbes d’accélération pour animer différement l’ouverture des graphiques. Vous pouvez bien entendu en créer autant d’autres que vous le souhaitez, en les ajoutant à la sous classe Math.easing, elles seront utilisables automatiquement par les graphiques.

Et pour terminer, on va rentrer dans le vif du sujet. On est là pour parler graphiques, alors parlons graphiques :

C’est un sacré bloc. Il contient la définition des 5 formes de graphiques actuellement prises en charge.

Bon d’accord, et comment on s’en sert ?

Actuellement, ce plugin ne pourra être utile qu’à des scripteurs qui souhaiteraient intégrer l’affichage d’un ou de plusieurs graphiques dans leur script. Un exemple d’utilisation pourraient être d’afficher les statistiques du joueur différemment, sous forme d’un graphique (type radar par exemple).

Ca doit être tordu à utiliser sans doute…

Effectivement, pour afficher un graphique, il faut en passer par une étape assez éprouvante : dire au système ce qu’il doit afficher et comment. Toutes les informations à ce sujet sont disponibles dans l’entête du plugin.

Du boulot, du boulot, encore du boulot… Et pour quel résultat d’abord ?

Pour tester ces graphiques, j’ai bricolé une scène dans un plugin annexe. Celui-ci n’est pas requis pour utiliser le système, mais si vous voulez un apercu des possibilités, je vous recommande de l’ajouter et de démarrer la scène :

Cette scène se démarre au moyen d’une commande de plugin suivante : DEMO_GRAPH.

Voici quelques exemples de graphiques (réalisés au moyen de cette scène de démonstration) :

Graphique de type Line
Graphique de type Bar
Graphique de type Radar

Outre ces types de graphiques, le système permet de gérer également des graphiques camenbert et donnuts.

Enjoy it !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.